Page d'accueil > Adultes Indigo > Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué [surdoué]
Adultes Indigo

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué [surdoué]

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué (ou que vous étiez un enfant surdoué).

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

Les parents des enfants surdoués sont confrontés à de vrais défis, car souvent ces enfants ont un comportement différent par rapport à celui des autres du même âge. Peut-être qu’aujourd’hui vous vous posez ces questions :

« Pourquoi mon enfant est-il turbulent ? »

« Pourquoi est-ce si compliqué de le comprendre ? »

« Qu’est-ce que mon enfant attend de moi ? »

« Comment mieux comprendre ses besoins et également lui communiquer ce que j’attends d’elle ou de lui ? »

Vous souhaitez créer une relation d’amour, de compréhension ainsi que de liaison spirituelle avec votre enfant, tout en conservant votre rôle d’autorité, et cela pourrait vous demander d’en savoir un peu plus au sujet des enfants surdoués.

J’espère donc vous apporter mon aide grâce à cet article.

Pour être transparent : je ne suis pas parent, en revanche je suis coach et formateur et, comme vous le savez, je suis aussi chercheur sur tout ce qui touche à notre esprit. En ce qui concerne cet article, il y a aussi le fait que j’ai été moi-même un « enfant surdoué », et je peux vous dire que dans la première partie de ma vie j’ai beaucoup souffert du fait d’être « différent ». Cela dit, je vous donne les 21 signes pour identifier les enfants surdoués :

1 – Ils sont hypersensibles. Ils sont en contact avec leurs émotions et celles des gens qui les entourent. Cette surcharge émotionnelle peut être très envahissante et ils vont souffrir quand ils se trouveront dans des « environnements toxiques ».

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

2 – Comme ils ont une grande intelligence émotionnelle, ils savent quand quelqu’un est motivé par l’amour et qu’il est authentique ou si au contraire, c’est la peur qui le motive et qu’il est en train de mentir. Ils savent si vous leur mentez.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

3 – Ils savent inconsciemment si quelqu’un est en réalité « séparé de son cœur » et « prisonnier de son mental » ou s’il est « conscient de ses véritables émotions ».

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

4 – Cette hypersensibilité peut souvent être la cause d’angoisses et de peurs irrationnelles, surtout s’ils ne se sentent pas compris.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

5 – Il y a des choses qui sont très importantes pour eux, cela pourrait être l‘intégrité, la vérité ou l’amour et ils ont du mal à accepter des compromis.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

6 – Ils possèdent un sens de la justice extrêmement aigu. Ils ne supportent pas l’injustice, c’est quelque chose qui n’est pas pensable pour eux.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

7 – Ils développent une extrême curiosité par rapport à la société, à la nature et à la vie… Ils se posent des questions sans arrêt et ont des questionnements sur tout et à chaque instant !

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

8 – Ils savent s’ils peuvent faire confiance à une personne et si ce qui leur est enseigné est significatif pour eux, car ils y trouvent de la valeur ou pas.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

9 – Ils ont une faculté d’apprentissage étonnante, mais ils ne l’utilisent que dans le cadre de ce qu’ils croient qui est important ou intéressant, ce qui peut s’avérer pénalisant dans leur vie scolaire.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

10 – Ils peuvent être très impatients avec les adultes et les enseignants, parce qu’ils ont déjà compris ce qu’ils vont dire ou faire.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

11 – Ils sont souvent étiquetés comme ayant le TDA (trouble déficitaire de l’attention) et TDAH (trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention).

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

12 – Ils sont très intuitifs, ils comprennent des choses très compliquées, mais ils ignorent la raison de cette connaissance. Ils peuvent voir ou entendre des choses qui semblent inexplicables.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

13 – Ils ont tendance à se rebeller contre l’autorité absolue, c’est-à-dire l’autorité sans explication ni choix.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

14 – Ces enfants sont très curieux. Ils s’intéressent souvent à des sujets qui ne semblent pas de leur âge tels que la mort, les origines de la vie, l’esprit, l’âme, l’espace…

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

15 – Ils ont beaucoup de passions qui peuvent changer rapidement, lorsqu’ils estiment qu’ils en ont fait le tour.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

16 – Ils détestent les tâches rituelles qui manquent de créativité ou de sens, à leur avis.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

17 – Ils peuvent devenir très en colère et frustrés, car ils n’arrivent pas à communiquer de façon efficace avec les personnes qui les entourent.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

18 – Ils peuvent avoir du mal à s’insérer socialement, car les groupes ne se forment généralement pas autour d’eux et ils perçoivent cela comme le fait de ne pas être compris; cependant, ils ne veulent pas non plus se faire remarquer.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

19 – Ils ont conscience du fait que leur esprit ne marche pas de la même façon que les autres, mais c’est quelque chose d’extrêmement compliqué à faire comprendre. Cela peut provoquer beaucoup de colère et un sentiment d’injustice très fort à cause des malentendus.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

20 – Devant une nouveauté, ils ont tendance à vouloir bien comprendre ce dont il s’agit ainsi que leur rôle. Cette situation peut se traduire par une certaine lenteur à effectuer des tâches qui paraîtraient simples aux yeux des autres, en revanche une fois qu’ils démarrent, ils sont sans égaux et ils arrivent où les autres ne peuvent même pas imaginer.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

21 – Ils ne supportent pas l’ennui et les répétitions; ainsi, lorsqu’ils s’ennuient, ils s’évadent par la pensée en se créant des univers. Ils peuvent donner l’impression d’être ailleurs, mais ils peuvent reprendre la discussion exactement au point où elle était.

Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué

Est-ce que vous reconnaissez un ou plusieurs de ces signes? Écrivant votre commentaire ci-dessous!

 

 



6 Commentaires sur “Les 21 signes qui indiquent que votre enfant est surdoué [surdoué]

  1. Garmendia

    Oui sa a etait le cas pour moi et a l’heure d’aujourdhui sa l’est pour une de mes filles de 5ans manque de concentration a l’ecole mais peut faire des choses de grandes sections vite angoissé parfois colere car elle narrive pas a s’exprimer sur un point etc

  2. Faure

    Oui, oui, j’étais une enfant surdouée.

    Vos “signes et caractéristiques de surdoués” me semblent exactes.

    J’avais par exemple souvent 20/20 en maths et ma prof de maths (qui était une petite dame avec une blouse blanche et en dessous une petite croix en bois carrée) m’aimait beaucoup : elle me faisait systématiquement passer dans la classe supérieure au conseil de classe, même avec 2 de moyenne générale…

    A l’école, je ne pouvais apprendre ce qui m’apparaissait faux et demandait souvent au prof d’histoire-géo ou de science naturelle : “mais… est-ce que vous êtes sûr de ce que vous dites, de ce que vous tentez de nous inculquer ?”.
    Je voyais bien qu’ils récitaient une leçon et n’avait pas la réelle conscience de tout ce qu’ils prétendaient comme vrai et indispensable à “savoir”.

    Ma mère disait de moi en se moquant de moi : “on ne peut rien lui apprendre elle sait !”. C’est vrai que je savais… je ressentais la vérité, c’était ainsi, je décelais le mensonge, la fausseté, la manipulation, et ne voulais pas encombrer mon esprit par des choses inutiles. En cours, je lisais le livre et m’apercevais que le prof ne faisait que de nous le dire… ça m’agaçait, je n’écoutais pas vraiment, je pensais à autre chose, j’extrapolais sur le sujet et c’était bien plus intéressant que ce que j’entendais du programme…

    Je regardais les étoiles tous les soirs, et, dans le noir, je voyais l’air scintiller.
    C’était le prana = le “nous” dont parle marie-madeleine dans son manuscrit (évangile de Myriam de Magdala) ou alors c’était mon aura que je voyais, ou la “trame énergétique”.
    Cela m’étonnait et j’ai vite compris qu’il fallait mieux que je n’en parle pas car on me disait souvent que je m’exprimais sur “des bêtises pour me faire remarquer”, ce qui était complètement faux : je disais simplement ma réalité qui n’était pas celle des autres, mais ça j’ai mis du temps à le comprendre : je croyais que les autres étaient tous comme moi et voyais la même chose que moi.
    Aussi je louchais pour regarder entre les plans et mes parents me l’interdisait en me disant : “arrête car si le vent tourne tu vas rester ainsi” …

    J’ai toujours eu l’esprit ouvert à la métaphysique, les religions (toutes et surtout je m’intéresse au Christ), l’ésotérisme comme l’exotérisme, la symbolique, les chiffres, la numérologie, la Providence surtout, le temps et son élasticité me passionne, et je m’émerveillais devant les fleurs, je comptais les pétales, les étamines et tirais des conclusions symboliques sur quasi-tout ce que je comptais, les couleurs aussi … la forme des nuages, et tous ces visages qui nous observent dans la nature, grands ou petits…

    Ma fille, elle, était selon moi une “enfant précoce” : elle écrivait très bien et très petit pour son âge. Et vers deux ans elle fabriquait toute seule du papier pour coudre, elle savait coudre ! Alors que moi je ne sais pas coudre et je ne lui ai jamais appris. Je l’ai élevé seule, sans argent et j’ai même vécu avec elle (et notre chat Omega) dans ma voiture car nous étions à la rue, rejetées de partout…

    Au CP sa maitresse lui donnait des interlignes plus petites… aussi elle était persécutée et jalousée par les autres enfants, je l’ai donc changé d’école en cours d’année plusieurs fois pour finir par l’inscrire à des cours par correspondance (Hattemer, même si c’est très trop trop cher). Nous avions des problèmes familiaux abracadabrants et nous étions traquées… et moi haïes sans raison…
    Elle lisait sans cesse, et très jeune : tous les Harry Potter, tout B. Werber, et etc.

    Ma fille est actuellement au lycée public, loin de chez moi.
    Elle a réclamé par elle-même un test de QI par une psychologue : elle a 150 ou 180. C’est beaucoup… Elle est maintenant déléguée de classe, et même la seule seconde à être déléguée pour le lycée avec des terminales. Elle aime aller au lycée, je crois, mais elle ne fait que de travailler et dans un environnement qui lui est très défavorable, et loin de moi…

    Elle est fâchée avec moi car j’ai choisi de vivre à la campagne et elle s’est ennuyé dans notre village crisant sur les anciennes chipies qui étaient avec elle en primaire… et j’ai un lieu public festif, et une grande maison en travaux, et pas un rond…

    Le clash scolaire fut pour elle en 5eme, elle a redoublé sa 5eme par correspondance… puis elle n’a pas fait de 4eme et est passée direct en 3eme où elle était première de la classe…

    Elle comprend très vite, elle écrit très bien, elle dessine bien aussi, elle est dite “zèbre” (réflexion en arborescence) …

    Mon fils lui est un indigo comme moi.
    Ma fille elle est une vénusienne… Je le sais par son astrologie Edgard Cayce.

    Bref : mes enfants sont comme moi, on est des cas et fiers de l’être.
    Le problème c’est notre famille intrusive et même PN… un égrégore dont je suis sortie à mes 16 ans mais mes enfants en sont prisonniers, et je n’arrive pas à les en sortir.

    Je dois informer La Justice.
    Voilà vite-fait.

    Merci.
    Bye…
    🙂
    Clarine

  3. Bonjour, personnellement pour mon cas les cours m’ont toujours ennuyés, impossible de me concentrer rien ne m’intéressait, mes notes étaient moyennes car je ne passais pas mon temps à réviser mais à m’éloigner du monde dans mes pensées pourtant tous me disaient que j’ai toujours eu les capacités mais que je ne cesse de rêvasser, d’ailleurs j’avais les mêmes notes que ma soeur qui passe ses journées à travailler.

    Je suis plus dans la créativité, je passe mon temps à faire plusieurs choses à la fois dans la journée, dessiner, créer mes projets, mon livre, mon blog journalistique, imaginer mon futur centre de bien être etc. C’est un journaliste du Parisien que j’avais contacté qui m’a mis sur la piste d’une “surdouée”, il dit qu’à 20 ans je suis un “génie de la langue française”. Pourtant au fond j’ai du mal à le croire vu mon incapacité de travailler à l’école. Mais à côté de ça, je peux passer des heures à écrire mon livre, des heures à faire ce que j’aime sans me lasser.

    Je suis ce qu’on appelle hyper sensible, je ressens la peine des autres, je vois les malheurs de la vie plus que d’autres et justement je me bats à travers mon livre et mon blog pour le bien en parlant du mal. Il y a d’ailleurs un passage sur le viol, ce journaliste était perturbé car j’en ai fait une histoire comme si c’était la mienne et les émotions envoyées sont comme si c’était réel.

    J’ai surtout un problème avec les gens, je reconnais les personnes fiables et celles qui ne le sont pas, ça m’a attiré beaucoup d’ennuies car je ne m’intéressais pas aux personnes qui par exemple rabaissent les autres pour pouvoir exister mais ce sont le genre de personne qui ne supportent pas l’ignorance alors je suis souvent devenue la cible. J’ai jamais réussi à m’intégrer car dans un groupe d’amis si je vois le vrai visage d’une personne par manque de confiance sachant qu’elle est toujours là, je me replis et me fais inexistante.

    L’injustice me met hors de moi, j’ai souvent trop donné à des amis etc, qui ont été incapable de me rendre l’appareil, d’être là autant que moi et surtout faisaient des histoires pour des garçons et toutes ces choses que j’ai toujours trouvé immature. J’ai viré tous mes amis car avec les années des fails ce sont éclairées.
    J’ai toujours eu ce décalage même si lorsqu’il faut rire je suis présente, j’ai toujours été du genre à ne pas m’acharner sur quelqu’un si je ne l’aime pas, à accepter la différence des autres alors que d’autres les prenaient pour cible, je ne suis jamais dans le jugement, très ouverte d’esprit je passe mon temps à me renseigner sur la vie et toutes ses possibilités.

    Et au niveau familial je fais face à ce qu’on appelle un harcèlement familial, ma mère est une perverse narcissique, je subis l’injustice chaque jour, je vois ce que les autres ne voit pas, manipulatrice tous se font laver le cerveau, j’ai toujours cette colère car je suis sa cible, et je dois me battre seule contre tous et sans arrêt devoir me défendre face à tout ce qu’elle raconte de faux sur moi. Mais j’ai du mal à communiquer, pour mes parents je leur ai dis plusieurs fois ils n’écoutent pas, par contre par rapport aux autres je n’arrive pas à m’exprimer sur ce que je ressens.

    Voilà c’est mon quotidien, j’aimerais bien pouvoir m’intégrer mais je n’attire que les personnes toxiques, pour une histoire de jalousie, les garçons qui pourtant ne m’intéressaient pas puis l’histoire pour mon livre, ils se révèlent tous ne pas être de bons amis. Et surtout réussir à parler.

    Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *