Page d'accueil > Manipulateurs > Quoi faire si votre patron est un pervers narcissique
ManipulateursTravailler avec un manipulateur

Quoi faire si votre patron est un pervers narcissique

Quoi faire si votre patron est un pervers narcissique - Stefano PRATT https://missionamesoeur.fr

Quoi faire si votre patron est un pervers narcissique

Le fait d’avoir vécu pendant presque 4 ans sous l’emprise d’un chef manipulateur a motivé ma recherche sur comment se défendre face à ce type de personne.

Dans cet article, je vais vous donner les clés que j’ai apprises de par mon expérience et également à travers ma recherche pour vous permettre de vous défendre d’un patron pervers narcissique.

Quoi faire si votre patron est un pervers narcissique
credit: https://www.semtrio.com/

Vous devriez être capable de mettre en place votre stratégie de guerre simplement en lisant cet article. Il ne s’agit pas d’un vraie guerre ni d’une guerre froide, mais il s’agit de ne plus permettre à cette personne de continuer à perturber votre esprit afin de garder en tout premier lieu votre sérénité. Ces clés vont également vous permettre de mener le jeu. Ce sont les bases de l’aïkido mental au boulot, le Saint Graal de ma recherche. Bonne lecture.

1. Analysez vos réelles options 

Le fait d’écrire ce qui s’est passé afin d’avoir une meilleure visibilité et de ne pas prendre les choses de façon trop personnelle peut vous aider. Une fois les faits décrits, écrivez quelles sont vos options :

– chercher un emploi différent dans une entreprise différente

– obtenir une position différente dans la même société

– parler à quelqu’un d’autre de votre stratégie pour gérer la relation avec votre patron (tout particulièrement avec les RH ou avec le supérieur hiérarchique du pervers narcissique)

– étudier les procédures et les politiques de votre entreprise concernant le harcèlement.

Simplement le fait de savoir que vous avez plusieurs options vous rendra beaucoup plus fort face aux comportements de votre patron. Il est préférable d’éviter la confrontation directe, même si vous vous sentez plus fort grâce au fait d’avoir plusieurs options possibles. Concentrez-vous plutôt sur quelque chose de positif, comme le nombre de jours limités qu’il vous reste à faire avant de pouvoir vous débarrasser de votre boss.

2. Planifiez votre départ

Triste mais vrai. Si vous ne trouvez pas de façon de gérer cette situation, le stress deviendra si élevé qu’il commencera à se manifester à travers des symptômes physiques (maux de tête, nausées, maux de ventre,…). La seule solution sera alors de partir.

3. Comprenez le type de comportement qu’il adopte

En comprenant comment le manipulateur pervers narcissique fonctionne, vous pourrez vous comporter à votre tour de façon à vous protéger. Voici des comportments typiques chez les pervers narcissiques :

– Les pervers narcissiques sont centrés sur eux-mêmes

– Ils sont arrogants et se pensent supérieurs aux autres, mais ils manquent en réalité inconsciemment de confiance en eux

– Ils demandent l’attention et l’admiration de ceux qui sont autour d’eux

– Ils manipulent dans le but de servir leurs propres intérêts

– Ils n’éprouvent aucune empathie

– Ils peuvent dire quelque chose et nier l’avoir dit par la suite

– Ils peuvent être extrêmement rancuniers s’ils estiment qu’une personne a menacé l’image qu’ils ont d’eux-mêmes, si leur sentiment de supériorité a été remis en question.

Comprenez que leurs humeurs et comportements des pervers narcissiques vont et viennent. Un jour, ils peuvent être très charmants (ils le font normalement pour gagner la confiance des autres ou faire d’eux leurs amis ou alliés) et le lendemain être coléreux et rancuniers, comportement qui est normalement le résultat d’une menace réelle ou apparente à leur narcissisme. Lorsque quelqu’un menace l’image de supériorité qu’ils ont créée d’eux-mêmes, cela ne sera pas toléré, que ce se soit passé en privé ou en public (et les retombées seront d’ailleurs probablement plus fortes si cela a eu lieu devant d’autres personnes). Il faut comprendre, comme je l’ai appris à mes dépends, que ces deux manières de se comporter sont temporaires. Un pervers narcissique peut être, au cours de la même journée, vengeur et rancunier puis charmant. Vous devez tout simplement faire attention et remarquer ces comportements. Ce n’est pas compliqué et cela rendra votre vie beaucoup plus simple. Je parle de mon expérience.

(Vous trouverez plus de détails sur les comportements du manipulateur pervers narcissique au travail dans l’article «Votre boss est-il un manipulateur pervers narcissique ?»)

4. Développez une bonne estime de vous

Une des faiblesses les plus courantes chez les victimes sur laquelle joue le pervers narcissique pour asseoir son emprise est le manque d’estime de soi. Les pervers narcissiques sont extrêmement doués lorsqu’il s’agit de rabaisser les autres pour s’élever eux-mêmes. Ils vont faire en sorte d’arriver à vous faire perdre tout sens de l’autonomie avec pour premier objectif que vous deveniez dépendant d’eux. En tant qu’individu, vous avez vos propres caractéristiques psychologiques et vos propres comportements. Bien les connaître et comprendre comment le pervers narcissiques peut les utiliser pour vous manipuler est essentiel à votre survie psychologique.

Construisez ou reconstruisez une bonne estime de vous à travers des activités en dehors du travail et grâce auxquelles vous pouvez recevoir de la reconnaissance. Vous ne recevrez aucune reconnaissance de la part de votre boss. Ne vous isolez pas, entourez-vous de personnes qui vous font vous sentir bien et remontent l’estime que vous avez de vous-même. C’est très important pour vous recharger et développer une image saine de vous.

5. Flattez son égo

Rappelez-vous toujours que pour le pervers narcissique, tout est à propos de lui. Si vos paroles le flattent et le font se sentir bien et important, il sera beaucoup plus tolérant avec vous que s’il peut penser que vous pourriez l’attaquer afin de réduire son autorité ou encore le critiquer.

Lorsque vous devez faire affaire à votre supérieur hiérarchique manipulateur, essayez de communiquer avec lui en utilisant ce que j’ai appelé la technique E.A.R. :

1. Empathie

2. Attention et/ou

3. Respect

Écoutez avec empathie et attention ce que votre patron a à dire et faites comme si vous étiez intéressé. Faites-lui des compliments, sans pour autant mentir ni vous rabaisser ou vous dénigrer, et faites en sorte que l’attention reste focalisée sur lui quelques minutes. Posez-lui des questions qui flattent son égo; vous pouvez par exemple lui demander des conseils à propos de quelque chose. Partagez avec lui des informations qui peuvent l’intéresser et remerciez-le pour quelque contribution qu’il aurait apportée.

6. Évitez de le critiquer

Les pervers narcissiques ne supportent pas les critiques et peuvent facilement se mettre en colère. Ils ont développé des mécanismes de défense pour se protéger des critiques qui pourraient fragiliser l’image qu’ils ont d’eux-mêmes. Même si vous partez d’une bonne intention afin d’éviter que des conséquences négatives ne se reproduisent, ils n’écouteront tout simplement pas vos critiques et pourront devenir furieux.

7. Pesez vos mots

Si vous n’avez rien à dire à votre patron qui le flatte, alors il vaut mieux ne rien dire. La satisfaction que vous auriez d’avoir raison sur un point serait vraiment très brève et les conséquences pour vous négatives, voire même démesurément négatives.

8. Suivez ses règles

Vous l’avez compris, les pervers narcissiques aiment être les maîtres de leur monde. Faites en sorte que votre chef se sente toujours en contrôle de la situation en suivant ses règles, même si vous n’êtes pas d’accord avec la direction qu’il a adoptée. S’il vous demande quelque chose qui serait contraire à la loi ou à la politique de l’entreprise, bien évidemment, ne le faites pas et assurez-vous de ne pas le menacer directement en disant : «Je vais aller parler aux RH».

9. Assurez-vous qu’il reçoive tout le mérite

Le pervers narcissique prendra tout le mérite, même si c’est vous qui avez fait tout le travail. Selon lui, les résultats obtenus sont dus à sa grande vision et il est donc normal qu’il récolte tous les mérites. Il cherche les éloges et la reconnaissance. Acceptez le fait que vous ne recevrez aucune reconnaissance pour le travail que vous avez accompli et assurez-vous qu’il reçoive tout le mérite, que son égo soit flatté, en le remerciant pour ses précieux conseils ou pour sa supervision.

10. Répondez rapidement à tout fausse information

Les pervers narcissique sont en général aux petits soins avec leur supérieurs hiérarchiques et s’arrangent pour donner une excellente image d’eux-mêmes. Ils peuvent aller jusqu’à rabaisser quelqu’un, à faire des remarques dénigrantes sur vous ou sur d’autres de vos collègues de façon à paraître supérieur. Lorsqu’une fausse information, rumeur ou remarque dénigrante circule à propos de vous, corrigez-la le plus rapidement possible pour éviter que les autres employés ne croient que ces critiques soient véridiques. Faites-le de façon factuelle, honnête et avec précision en apportant tout les compléments d’information nécessaires. Ne faites aucun commentaire par rapport aux déformations de la réalité qui ont été faites précédemment. Votre réponse doit être émotionnellement neutre et donnée sur un ton pragmatique. Si vous contre-attaquer, vous vous exposer à des représailles car les pervers narcissiques sont rancuniers et ils feront tout pour se venger. De plus, cela pourrait nuire à votre crédibilité à long terme. Ainsi, par exemple, si un mail contient une fausse information, répondez à l’e-mail et dites quelque chose comme cela : «Au cas où quelque chose n’était pas au clair par rapport à…, vous trouverez ici certains détails qui peuvent être utiles…». En restant objectif et pragmatique, les informations que vous fournirez montreront que vous êtes la personne la plus crédible.

11. Mettez des barrières

Les pervers narcissiques sont sans cesse en demande d’attention et dépassent souvent les limites. Ils peuvent par exemple choisir de vous insulter publiquement. Ils peuvent entrer dans une colère noire au moindre commentaire qu’ils perçoivent comme une insulte, et cela même si personne d’autre à part lui ne le perçoit de cette façon.

Mettez des barrières. Vous ne pourrez pas empêcher un pervers narcissique de dépasser les limites, mais vous pourrez contrôler ou arrêter certains de ses comportements pour un moment. C’est également important pour votre estime de vous. Faites-le en privé, et ce même si vous avez été insulté en public. N’entrez pas dans le jeu du manipulateur et restez respectueux. Lorsque vous êtes en tête à tête avec lui, dites clairement quelle est la limite à ne pas franchir et focalisez-vous sur la solution plutôt que sur le problème. Assurez-vous de faire respecter au fil du temps les barrières que vous avez imposées et restez cohérent avec les limites que vous avez données.

Vous pouvez également demander de l’aide, de la part du supérieur hiérarchique du manipulateur en question, ou d’un médiateur par exemple. Un représentant des syndicats ou des ressources humaines pourrait également vous aider car il pourra poser des limites et indiquer les conséquences qui découleront d’une éventuelle violation du cadre donné. Vous devez choisir avec prudence l’approche qui sera la plus bénéfique pour vous. Vous pouvez également décider d’en mettre plusieurs en place en même temps.

12. Acceptez que vous ne pouvez pas le changer

Ce n’est pas que les pervers narcissiques ne changent jamais, mais même avec du coaching et du mentoring professionnel, c’est incroyablement rare. Il vaut mieux ne pas gaspiller vos énergies dans ce but. Acceptez que leur comportement est profondément enraciné.  

Les traits de personnalité des pervers narcissiques sont principalement définis au cours de leur enfance. Une personnalité narcissique peut se développer pour différentes raisons.

a) Selon certains auteurs, la cause est due à des questions d’ordre biologique présentes avant la naissance.

b) Pour d’autres, il s’agit d’un mécanisme de défense développé chez certains enfants abusés, pas sûr d’eux ou qui ont développé un attachement exagéré envers les figures parentales.

c) Une telle personnalité peut également se développer chez des personnes qui ont été excessivement gâtées au cours de leur enfance, auxquelles aucune limite ou responsabilité sociale n’a été imposée.

Il ne sert donc à rien de chercher à changer leur personnalité ou de se regarder dans le miroir. Apprenez à la place à le gérer grâce à de petites astuces qui vous aideront à avancer au quotidien.

13. Ne le prenez pas personnellement

Cela pourrait être incroyablement difficile, mais une fois que vous aurez accepté que ce n’est pas vous le problème mais que c’est bien votre patron, tout deviendra beaucoup plus simple pour vous. Lorsqu’il vous critique ou vous rabaisse, ne vous mettez pas sur la défensive car en réalité ses commentaires n’ont rien à voir avec vous. Résister à vos propres moyens de défense peut demander une grande force de votre part, mais vous pouvez le faire, surtout si vous vous dites «Il ne s’agit pas de moi» avant de parler. Il s’agit des insécurités que vit le pervers narcissique et de son manque d’habiletés sociales efficaces.

14. Ne vous laissez pas faire, vous ne serez jamais amis

Les pervers narcissiques n’ont aucune empathie, ils ne sont donc pas capables par définition d’entretenir une réelle amitié. Vous pourriez rapidement vous sentir trahi si vous pensez que vous êtes en train de devenir amis avec votre patron car vous découvrirez rapidement qu’il agit sans aucun respect par rapport à ce qui est important pour vous ou qui est dans votre intérêt. Si il est amical avec vous, c’est tout simplement parce qu’il veut obtenir quelque chose. Cela pourrait être votre attention, vos idées, votre énergie, votre soutien dans le service dans lequel vous travaillez ou tout autre chose qui peut l’aider à atteindre ses objectifs et à satisfaire son narcissisme.

15. Focalisez votre attention sur l’analyse des problèmes

Rappelez-vous que votre boss ne s’intéresse pas vraiment à comment vous vous sentez. Vous pouvez essayer de lui parler de vos émotions, mais souvenez-vous qu’il ne peut ressentir aucune empathie envers vous. Même s’il comprendra ce que vous dites, cela ne changera pas grand chose pour lui. Il vaut mieux vous focaliser sur l’analyse des problèmes et conflits afin de trouver des façons concrètes de les gérer. Puis fournissez à votre patron plusieurs options de solution qui soient toutes valables pour vous et laissez-lui le choix de décider laquelle adopter.

16. Laissez-lui prendre les décisions

Les pervers narcissiques pensent qu’ils connaissent et savent faire mieux que les autres. Ils sont besoin de garder le contrôle. Laissez donc votre supérieur hiérarchique manipulateur prendre les décisions. Présentez vos idées d’une manière qui le laisse penser que c’est lui qui prend les décisions. Comme je le disais, vous pouvez arriver à faire cela en lui offrant plusieurs options qui sont toutes valables pour vous tout en lui laissant prendre la décision.

17. Apprenez à prendre des coups

Les pervers narcissiques ne prennent aucune responsabilité pour ce qu’ils font de mauvais. Ils ne se sentent pas responsables de la mauvaise ambiance qu’ils crée dans le service qu’ils dirigent ni des mauvais résultats obtenus. Dans le service où je travaillais, un climat de tension et de suspicion s’était installé; un tel climat peut être un indicateur de la présence d’un pervers narcissique.

16. Renoncez à la compétition

Vous pourriez peut-être penser, comme je l’ai fait en en payant les conséquences, que de meilleurs résultats (plus de ventes ou quoi que se soit), preuves tangibles que vous êtes en train de faire un travail exceptionnel, motiveront votre chef à mieux vous traiter. FAUX. Rappelez-vous que les faits ne sont pas nécessairement convaincants pour un pervers narcissique. Pour votre boss, si vous êtes en train de faire du bon travail c’est parce que c’est lui qui vous l’a demandé ou qui vous a appris à bien travailler. Donc, à ses yeux, tout récompense devrait être pour lui. D’autre part, vous travaillez pour lui et, selon sa vision des choses, vous êtes son petit soldat, une extension de lui-même qui satisfait son narcissisme.

Laissez-moi savoir laquelle de ces stratégies vous avez utilisée et qui a eu les meilleurs résultats pour vous.