Page d'accueil > Reconquérir votre ex ou tourner la page > Peur du rejet et de l’abandon : les 9 signes que vous en souffrez.
Reconquérir votre ex ou tourner la page

Peur du rejet et de l’abandon : les 9 signes que vous en souffrez.

Peur du rejet et de l'abandon : les 9 signes que vous en souffrez.

Peur du rejet et de l’abandon : les 9 signes que vous en souffrez.

Peur du rejet et de l’abandon _ les 9 signes que vous en souffrez.

À peine je rencontrais une fille et profitais de quelques rendez-vous que mon inquiétude se réveillait. J’angoissais beaucoup sur l’avenir de la relation, en refusant de m’attacher au présent par peur de perdre mon bonheur ou que le bonheur ne dure pas. Cette sorte de «protection» était devenue habituelle. J’étais en alerte permanente pour anticiper les risques. Je tombais dans des généralisations tout le temps : «tout le monde est pareil». Bref, j’était en train de subir les conséquences de la fin de ma dernière relation. Je ne pouvais pas m’en libérer. Je souffrais de la « peur du rejet et de l’abandon » qui nous empêche de rebondir et d’aimer à nouveau après une mauvaise rupture amoureuse ou d’autres traumatismes.

Cliquez ici pour connaître l’histoire de ma dernière rupture amoureuse.

Au cours de cet article, je souhaite vous parler des 9 signes que vous avez peur du rejet et de l’abandon. Mon objectif est simple : si nous devenons conscients, nous devenons libres intérieurement, parce que cela va créer une ouverture qui va nous permettre de remplacer la peur par l’amour et ainsi rebondir et avancer.

On commence, voici les 9 signes que vous souffrez de la peur du rejet et de l’abandon :

Signe 1 : Vous allez «trop vite» au début d’une nouvelle relation.

Dès que vous rencontrez quelqu’un, vous passez du premier rendez-vous au fait d’être «dans une nouvelle relation» trop rapidement. Vous avez peur que cette personne vous laisse tomber et qui sort avec quelqu’un d’autre si vous vous comportez différemment. Vous brûlez les étapes afin de ne pas perdre cette personne. Du genre : cela fait à peine trois semaines que vous êtes ensemble et vous voulez déjà emménager avec cette nouvelle personne. Vous ne vous donnez pas le temps et l’espace mental nécessaires pour évaluer l’évolution de la relation.

Signe 2. Vous vous défilez dès qu’il y a une difficulté.

Vous passez d’une relation à l’autre car vous vous défilez dès qu’il y a une difficulté.  Vous êtes très fragile et vous n’arrivez pas à gérer vos émotions. Vous quittez la relation dès que votre partenaire ne se comporte pas comme vous le souhaitez. La même chose se passe si vous êtes attiré(e) par une autre personne. Vous cherchez une nouvelle relation car vous avez besoin de plaire et charmer et le faites facilement mais vous n’êtes pas en train de guérir vos blessures émotionnelles. Vous n’investissez pas dans une relation émotionnellement.

Signe 3. Vous dites toujours «oui».

Vous avez besoin de plaire, plaire, plaire… et de vous trouver beau, désirable, formidable dans le regard des autres, y compris dans vos relations intimes. Le résultat est que vous n’établissez pas de limites personnelles saines avec votre partenaire. Vous vous sentez obligé de faire ce qu’il/elle veut. Personnellement, je faisais  le contraire, mes limites personnelles étaient trop vite atteintes! Si c’est la même chose pour vous cela veut dire que vous mettez fin à la relation parce que celle-ci est compliqué à gérer d’un point de vue psychologique (voire également «le signe 2»). Dans les deux cas, nous mettons notre bien-être au second plan, nous avons trop peur d’être abandonnés et de souffrir.

Signe 4. Vous êtes susceptible de tomber dans des relations toxiques.

Vous vous accrochez à des relations toxiques même si au fond de vous, vous savez qu’elles ne sont pas bonnes pour vous. Peut-être vous vous rendez compte que vous n’aimez pas vraiment votre partenaire. Ou peut-être que votre partenaire vous ment d’une manière ou d’une autre vous êtes triché. De toute façon, cela ne vous empêchera pas de continuer votre relation…

Signe 5. Vous vous concentrez sur les défauts de votre partenaire.

Vous vous concentrez sur les défauts de l’autre, au lieu de ses qualités, même si cette personne pourrait être la bonne pour vous; le souci c’est que vous ne vous permettez pas de vous engager pleinement «énergétiquement» dans la relation. Du fait de votre peur de l’abandon, vous vous concentrez exclusivement sur  les défauts de votre partenaire. Vous ignorez tous ses attributs positifs. De cette façon, si cette relation ne marche pas, vous pouvez vous dire que cette personne n’était pas faite pour vous. Vous recherchez une perfection qui n’existe nulle part ailleurs que dans votre tête…

Signe 6. Vous avez du mal à vous investir dans une relation amoureuse.

Oui c’est tout à fait vrai, vous vous lancez très rapidement dans une nouvelle relation mais cela ne veut pas dire que vous vous sentez prêt à «investir dans la relation». Il est donc bien possible que vous envoyez des signaux à votre partenaire que vous ne considérez pas la relation comme sérieuse ou à long terme. Cela peut saboter tout développement possible de votre relation …

Signe 7. Vous pensez que vous ne méritez pas d’être aimé(e).

Ce qui vous empêche de vous rapprocher émotionnellement de quelqu’un est un profond sentiment d’être indésirable, mis de côté, écarté(e), abandonné(e). Quelqu’un peut vous aimer en dépit de votre croyance contraire, mais vous ne croirez pas à son amour, et vous penserez quand même : «Personne ne m’aime vraiment».

Signe 8. Vous êtes très jaloux, très possessif et très exigeant, en somme très difficile à vivre.

Vous ne faites pas confiance à votre partenaire. Vous soupçonnez que votre partenaire vous trompe ou qui pourrait vous tromper et peu importe que toutes les autres relations de votre partenaire soient purement platoniques. Ce comportement jaloux mettra votre relation à dure épreuve. Cela causera probablement des disputes et des ressentiments qui peuvent polluer votre relation.

Signe 9. Vous avez de la colère en vous, vous bouillonnez de l’intérieur.

Vous réagissez de façon excessive à des ennuis mineurs et vous finissez par exploser de rage. La cause de toute cette tension est difficile à comprendre. La peur du rejet peut engendrer cette colère et vous pouvez devenir agressif contre les autres ou vous-même…

Mes 3 conseils (depuis mon expérience), si vous avez connu une rupture et avez peur du rejet et de l’abandon:

1. concentrez-vous sur la reconstruction de «votre relation avec vous-même» à la place de chercher «un nouvel partenaire».

2. Si vous sortez avec quelqu’un, vous pouvez montrer votre intérêt pour la relation tout en prenant votre temps pour comprendre vos émotions et connaître cette nouvelle personne.

3. Si vous devenez plus conscient de ce dont vous avez besoin vous allez gérer votre relation plus simplement et vous n’avez pas peur d’être quitté(e) et que vous ne retrouverez plus personne d’autre.

Bref, vous êtes unique et vous avez le droit à aimer et à être aimé(e).