Page d'accueil > Manipulateurs > Comment se comporter avec un collaborateur pervers narcissique
ManipulateursTravailler avec un manipulateur

Comment se comporter avec un collaborateur pervers narcissique

Comment se comporter avec un collaborateur pervers narcissique - Missionamesoeur.fr - Stefano PRATT

 

Comment se comporter avec un collaborateur pervers narcissique

Collaborateur manipulateur pervers narcissique

Après avoir écrit sur comment travailler avec un patron pervers narcissique et un collègue pervers narcissique, j’ai voulu apporter des outils pour travailler avec un collaborateur pervers narcissique. J’ai condensé dans cet article différentes stratégies pour vous permettre de travailler au mieux si vous avez affaire à un collaborateur pervers narcissique.

Avant tout, il faut savoir que les pervers narcissiques ont tendance à travailler fort, se sont généralement de vrais bosseurs. Très ambitieux, ils cherchent toutes les occasions et opportunités qui feront avancer leur carrière. Si vous pensez travailler avec un collaborateur pervers narcissique, méfiez-vous, il y a des chances pour que celui-ci convoite votre poste. Ainsi, si le projet sur lequel vous travaillez n’avance pas comme prévu, soyez prudent car il pourrait prendre avantage de cela pour donner une mauvaise image de vous. Les pervers narcissiques ont également souvent de la personnalité et ont tendance à être charismatiques, les gens peuvent ainsi être facilement attirés vers eux. Votre collaborateur pourrait aussi utiliser son charisme pour retourner les autres contre vous. De plus, gardez à l’esprit que ces manipulateurs ne sont pas très ouverts à la collaboration et n’auront aucune reconnaissance envers ceux qui les auront aidé à atteindre leurs objectifs professionnels.

Si vous pensez avoir un collaborateur pervers narcissiques, voici 6 comportements que vous devriez pouvoir observer chez lui :

  1. Les pervers narcissiques ont tendance à être extravertis et agréables, mais sont peu ouverts aux expériences et ne sont pas émotionnellement stables.
  2. Ils peuvent être nocifs dans les contextes qui requièrent un esprit de collaboration. Comme ils peuvent être agressifs et dédaigneux, ils ne sont souvent pas de bons membres dans une équipe.
  3. Ils peuvent augmenter l’esprit de compétitivité et de méfiance entre les autres employés.
  4. Comme ils se perçoivent eux-mêmes comme étant supérieurs aux autres et croient qu’ils sont très performants au travail, ils ont tendance à surévaluer la qualité de leur travail.
  5. S’ils sont obligés d’admettre qu’ils n’ont pas bien performé, ils peuvent alors dénigrer ceux qui auront eu de meilleures performances qu’eux.
  6. S’ils reçoivent une mauvaise évaluation de la part d’un supérieur hiérarchique ou de leurs collègues, ils pourront dénigrer l’évaluateur et peut-être même devenir agressifs.

Évitez d’engager un pervers narcissique si vous le pouvez. Malheureusement, il faut dire que, ironiquement, ils ont tendance à être excellents lors des entretiens d’embauche.

Si vous pensez que vous travaillez avec un collaborateur pervers narcissique, voici 7 astuces que vous pouvez mettre en pratique afin de pouvoir gérer son comportement et éviter qu’il ne soit trop nocif au sein de votre équipe :

1. Posez un cadre claire et répétez régulièrement quels sont les comportements attendus

Les pervers narcissiques ont tendance à penser que les règles de l’organisation ne s’appliquent pas à eux, mais en revanche ils s’attendront à ce que les autres les suivent scrupuleusement. Ils peuvent souvent dépasser les limites. Le mieux est de poser un cadre claire et de rappeler régulièrement les règles et comportements attendus. Si le pervers narcissique a enfreint les règles, prenez-le à part, rappelez-lui calmement quelle est la limite à ne pas franchir et surtout passez rapidement du problème à la solution pour éviter que ce qu’il peut percevoir comme étant une critique envers lui ne le rende furieux. Ne faites surtout pas cela en public.

2. Sachez que vous n’en ferez jamais assez

En tant que supérieur hiérarchique, vous entendrez probablement régulièrement que vous n’en faites pas assez pour lui. Les pervers narcissiques pensent qu’ils sont spéciaux et que tout leur est dû; même une généreuse augmentation pourra ainsi se voir éclipsée à leurs yeux.

De plus, même si vous donnez votre maximum pour que vos collaborateurs réussissent et avancent sur leurs parcours professionnels, soyez conscient que pour un pervers narcissique il y a de fortes chances que ce ne soit jamais assez. Il en voudra toujours plus. Il vous pompera toute votre énergie. Assurez-vous de ne pas passer tout votre temps à essayer de le satisfaire au détriment des autres personnes que vous manager.

3. Ne le prenez pas personnel

Il y a des chances que non seulement à ses yeux vous n’en faites pas assez pour lui, mais que de manière générale vous n’êtes pas un bon manager. Si votre collaborateur a décidé de prendre votre place, vous pouvez vous attendre à ce qu’il se serve de toutes les opportunités qui se présentent pour vous faire perdre la face et paraître ne pas être à la hauteur.

Ne le prenez pas personnel,  souvenez-vous que ce n’est pas vous le problème. Une des stratégies utilisées par les manipulateurs pervers narcissiques est de rabaisser les autres pour se valoriser eux-mêmes afin de nourrir l’image de supériorité qu’ils se sont créée. Ne vous laissez pas prendre par le doute par rapport à vos capacités à faire votre travail.

4. Restez rationnel

Après avoir eu affaire à un pervers narcissique pendant 3 ans, je peux vous dire que votre sens de la logique sera ébranlé. Vous pourriez commencer à croire que vous n’êtes vraiment pas en train d’en faire assez, que c’est vous le problème, qu’il a raison. Mais vous devez regarder la situation de façon logique. Soulignez tous les faits puis regardez-les avec un esprit ouvert. Gardez à l’esprit que le pervers narcissique pervertit la réalité et manipule les faits pour atteindre ses propres objectifs. Certes, vous n’êtes pas parfait et n’avez pas tout fait de façon parfaite non plus, mais si votre collaborateur pervers narcissique vous critique, prenez du recul par rapport à ce qui est dit et regardez les faits avec logique et rationalité.

5. Ne l’humiliez pas

Avec un employé pervers narcissique, vous allez probablement vous sentir inadéquat, non apprécié et même dénigré. Ne vous laissez pas prendre par la colère et le ressentiment car cela pourrait vous amenez à tenir des propos humiliants. Les pervers narcissiques se sont créés une image de supériorité et supportent très mal l’humiliation car elle menace cette image, laquelle cache en réalité un profond manque de confiance en eux. La seule chose que vous gagnerez sera de voir votre collaborateur redoubler d’efforts pour compenser; rancunier, il fera tout pour se venger. Si la colère et le ressentiment montent en vous, souvenez-vous que cela a à voir avec sa propre estime de lui-même et que le remettre à sa place en l’humiliant ne changera rien.

Lorsque vous avez des évaluations à faire, utilisez-les de façon positive et non pour le rabaisser ou l’humilier. Les évaluations peuvent être difficiles avec les employés pervers narcissiques car ils ne sont pas ouverts à la critique et sont très susceptibles. Si vous pensez avoir un tel collaborateur, il semblerait selon les recherches que j’ai faites, que le mieux est de leur demander avant l’entretien de s’auto-évaluer. Vous devriez avoir des pages et des pages décrivant ce qu’ils ont accompli. Leur auto-évaluation sera probablement très positive et ne laissera pas beaucoup de place à l’amélioration. Vous pourrez alors utiliser ce qui a été rédigé dans l’auto-évaluation pour commencer l’entretien en flattant l’égo de votre subordonné hiérarchique avant de faire vos éventuelles critiques. Restez juste et factuel lorsque vous donnez vos feedbacks négatifs. Je pense que le fait de terminer l’évaluation en mentionnant à nouveau un point positif pourrait vous aider à éviter que le pervers narcissique ne devienne trop réactif.

6. Documentez tout

Il n’est pas impossible que votre collaborateur pervers narcissique en aille jusqu’à faire en sorte que vous soyez évincer de votre poste pour qu’il puisse prendre votre place. Documentez tout, gardez des traces écrites de vos échanges avec le pervers narcissique et assurez-vous que votre supérieur hiérarchique ainsi que les RH soient au courant de ce qui se passe.

7. Demandez du soutien

Demandez le soutien de vos supérieurs hiérarchiques ainsi que des RH et faites en sorte que le pervers narcissique le sache. Lorsqu’il verra que vous avez le soutien du reste de l’organisation, il y a plus de chances pour que votre collaborateur pervers narcissique cesse ces comportements destructeurs envers vous. Si vous ne sentez pas que vous avez le soutien total de votre supérieur (et du supérieur de votre supérieur), je vous conseille de faire tout pour l’obtenir car le pervers narcissique n’hésitera probablement pas à passer par-dessus vous pour avoir ce qu’il veut. Le mieux est de faire ce que vous pouvez pour que votre supérieur vous soutienne, car sinon il se pourrait que le pervers narcissique décide de manipuler les autres afin de pouvoir faire en sorte de progresser professionnellement. 

Souvenez-vous que l’objectif du pervers narcissique est en général d’avancer sur le plan professionnel, pas nécessairement de vous évincer. S’il se rend compte que vous êtes soutenu par votre boss, il trouvera un autre moyen d’arriver à ses fins qu’en s’en prenant à vous.



2 Commentaires sur “Comment se comporter avec un collaborateur pervers narcissique

  1. Eric B.

    Bonjour,
    D’autres comportements peuvent distinguer un manipulateur : le mensonge et le déni de responsabilités. Le narcissique ne sera jamais responsable d’une faute, il cherchera toujours à reporter sur un autre collaborateur, quitte à mentir…

  2. Soucieuse

    Bonjour. Mon ex-compagnon PNM travaille comme aide-médico-psychologique dans une structure (IME) avec des personnes handicapées. Comment un homme si malsain peut-il être au contact de personnes fragiles et dépendantes? Ce travail n’est-il pas incompatible avec une telle personnalité déviante, dénué d’empathie et d’amour de l’autre? Son employeur doit-il être informé qu’il à embauché un Pervers narcissique manipulateur ? En attente de votre réponse. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *