Page d'accueil > Personnalité > Conscience : découvrez qui vous êtes parmi ces 4 archétypes
Personnalité

Conscience : découvrez qui vous êtes parmi ces 4 archétypes

conscience et archetypes missionamesoeur.fr

Conscience : découvrez qui vous êtes parmi ces 4 archétypes

Conscience : découvrez qui vous êtes via ces 4 archétypes

Il existerait des archétypes qui nous permettraient de comprendre où nous nous trouvons dans notre vie. En quoi est-ce que cela pourrait être important? Eh bien, cela pourrait être la clé permettant de comprendre ce qui vous bloque vraiment et pour avancer vers tout ce que vous avez toujours désiré dans votre vie… Bon, peut-être que vous vous dites que j’exagère…

Selon Wikipédia, la conscience est : «la faculté mentale qui permet d’appréhender de façon subjective les phénomènes extérieurs (par exemple, sous la forme de sensations) ou intérieurs (états émotionnels, pensées) et plus généralement sa propre existence.»

De son côté, Carl Jung introduisit le concept d’inconscient collectif : «les instincts et les archétypes constituent l’ensemble de l’inconscient collectif. Je l’appelle “collectif” parce que, au contraire de l’inconscient personnel, il n’est pas fait de contenus individuels plus ou moins uniques ne se reproduisant pas, mais de contenus qui sont universels et qui apparaissent régulièrement».

Imaginez que nos vies soient influencées à un niveau profond et inconscient par des archétypes qui semblent être le reflet d’émotions profondes et de croyances ancrées dans notre esprit.

J’ai déjà raconté comment, il y a quelques années, j’ai commencé à m’intéresser aux paradigmes et archétypes de conscience dans l’article «la folle et simple sagesse de l’Ho’oponopono».

Aujourd’hui, je vais vous parler des 4 archétypes de conscience. Découvrez par rapport aux caractéristiques ci-dessous lequel vous représente le plus aujourd’hui :

Conscience – Archétype 1 : L’automate

« Réveille-toi Néo… Tu es dans la matrice… Suis le lapin blanc…» Le film Matrix

L’automate souffre en silence et le pire c’est qu’il souffre sans le savoir. Il a une petite voix dans la tête qui lui dit que sa place est ailleurs, qu’il est plus grand que ce que les autres lui ont fait croire, toutefois, il a tendance à oublier que cette voix existe. Il ne s’accepte pas. Il est déconnecté de sa vraie nature. Il ignore ce qu’il veut vraiment ainsi que ses besoins essentiels car il suit ce que la société, ses parents, ses amis attendent de lui, tout comme les automates qui fonctionnent grâce à des logiciels que d’autres ont installés en eux.

Il se préoccupe de ce que les autres disent et pensent de lui… Il a énormément de mal à s’aimer lui-même et, très souvent, il ne se connaît pas vraiment… Il a l’impression d’être victime des circonstances. Il croit que tout ce qui lui arrive est lié à quelque chose d’extérieur à lui sur lequel il n’a aucun contrôle, au hasard, à la chance, au destin… Il externalise son pouvoir.

Il est très critique envers ce qu’il fait et est toujours attentif à la façon dont chacun de ses comportements pourrait être perçus. Il manque de confiance en lui et est très anxieux. L’automate se croit fondamentalement incapable de changer sa situation. Il se sent impuissant.

À ce niveau de conscience, nous ne pouvons pas remarquer que tout est connecté, qu’il y a des lois qui sont à l’oeuvre et qu’elles produisent des résultats, et ceci que nous soyons conscients de ces lois ou pas.

En général, l’automate ne prend pas soin de son alimentation et le fait de manger des aliments qui ne sont pas sains est une façon d’«intoxiquer» son corps afin de ne pas devoir écouter cette petite voix intérieure qui l’appelle lorsqu’il s’éloigne de sa vraie nature. Il ne s’exprime pas car il a peur que les autres s’énervent s’il le fait.

Avez-vous déjà vu le film «Matrix»? Si vous ne l’avez pas vu, je vous invite à le faire. Néo, le protagoniste, quitte l’état d’automate et évolue vers les archétypes suivants. J’ai personnellement passé énormément de temps dans cet archétype. J’ai toujours senti que j’appartenais à quelque chose de différent, que je devais me donner l’opportunité d’aller jusqu’au bout et de le découvrir… mais j’ai souffert pendant des années avant de me faire confiance et… de suivre mon lapin blanc.

Pour résumer :

Conscience – Archétype 1 : L’automate

  • Il vit en mode auto-pilote

Métro-boulot-dodo, il souffre en silence car il n’en est pas conscient.

  • Il ne se pose pas de questions

Il ne sait pas vraiment ce qu’il veut au fond de lui, il ne se connaît pas vraiment lui-même car… il n’a pas le temps! Il faut sans cesse courir!

  • Il reste où il est même s’il se sent misérable

Parce qu’il n’a pas le choix… sauf s’il écoutait cette petite voix mais… En avant, marche, une, deux, une, deux… On n’a pas le temps!

  • Il ne donne pas le meilleur de lui-même

Il n’exprime pas ses vraies émotions avec les autres, se nourrit en général de junk food, ne vit pas de relations de qualité mais plutôt des relations «fonctionnelles», ne se remet pas en question… «C’est déjà assez compliqué comme ça!»

  • Il n’a pas de besoins ni de rêves qui lui appartiennent vraiment

Car il vit en se basant sur des besoins et des rêves que d’autres lui ont transmis… ses parents, l’école, ses amis, la société en générale.

Conscience – Archétype 2 : L’artiste

«Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire» Walt Disney

Je ne pouvais pas croire à quel point ma vie avait changé suite au passage du premier archétype vers celui-ci. Pour vous donner une idée, c’est comme voir la mer pour la première fois alors qu’on croyait que la mer c’était la sâle piscine où on avait passé tout notre temps parce qu’«il fallait courir sans cesse, parce qu’on avait pas le choix».

Alors que l’automate est toujours dans la répression de ses instincts et de ses vrais besoins, l’artiste est tout l’inverse, il est à 100% dans l’expression de lui-même. C’est comme si vous étiez sur un petit bateau et que vous veniez de traverser une gigantesque tempête : vous êtes heureux d’être encore vivant et à partir de maintenant, vous laisserez sortir ce que vous vous avez nié pendant si longtemps, vous apprécierez tout ce qui était là pour vous mais que vous n’étiez pas capable de voir. Vous voulez célébrer votre vie, vous vous sentez bien!

Ce passage est très puissant car l’artiste se découvre lui-même, donne sa touche unique au monde et c’est une émotion très positive. L’artiste apporte son propre point de vue au monde. Il apprend à utiliser son pouvoir de création pour avoir une influence positive sur sa vie et sur celle des autres.

Même si vous avez ouvert les yeux, vous avez besoin de reconstruire votre énergie et vous ne savez pas forcément comment le faire. Vous essayez milles choses différentes, vous racontez votre histoire incroyable à mille personnes, mais cela ne semble pas vous permettre d’avancer. Si l’automate reste là où il est, l’artiste essaie d’avancer, de changer et quand il est capable de libérer son potentiel de création… et de folie, il passe à la prochaine étape…

Pour résumer :

Conscience – Archétype 2 : L’artiste

  • Il est en mouvement vers la découverte de sa vraie nature

Il commence à manifester ce qu’il veut, ce dont il a besoin, ce qu’il est.

  • Il se pose des questions et donne ses réponses

Il a compris quels sont ses besoins et ses rêves.

  • Il a appris à utiliser son pouvoir de création

Il a décidé d’essayer de se donner une chance et il aime bien les résultats qu’il obtient.

Conscience – Archétype 3 : L’alchimiste

«Chaque effet laisse paraître ses causes et tous les effets proviennent de la cause première. […] Regarde bien la cause que tu veux manifester et tu verras certainement son effet.» Hermes Trismegiste

Si vous voulez faire ce que vous voulez de votre vie, vous devez devenir un alchimiste.

Il y a le bien et le mal. Des énergies positives et des énergies négatives présentes en nous et également chez les autres. Nous avons peur, nous sommes joyeux, nous réussissons, nous devons accepter des difficultés présentes dans notre vie, etc. Tout fait partie du voyage.

Si l’artiste surfe très bien sur les énergies positives, il s’arrête face aux négatives. L’alchimiste quant à lui a appris à connaître ces deux pôles, le positif et le négatif, ainsi qu’à les transformer. L’artiste cherche à accomplir des projets qui sont l’expression de ses vrais capacités. L’alchimiste fait de sa vie son oeuvre d’art. Il n’extérnalise plus son pouvoir, il l’utilise pour transformer son monde. Il sait qu’il y a des obstacles qui se présentent sur le chemin, alors il s’y prépare pour pouvoir les gérer.

Le secret de l’alchimiste est qu’il est capable de tirer le meilleur de chaque situation, même des très négatives. Il ne permet pas que des facteurs extérieurs polluent son esprit. L’alchimiste sait que les défis sont partout, c’est pourquoi il faut savoir transformer l’énergie négative en énergie positive. L’alchimiste comprend que dans la création de sa réalité, il doit connaître quelles sont ses croyances car elles vont avoir une influence sur chacune de ses décisions.

L’archétype de l’alchimiste est fortement lié à la transformation intérieure. Quand nous sommes dans cet archétype, nous commençons également à changer notre vie positivement, d’une façon qui soit en alignement avec notre vraie nature. Nous ne nous focalisons pas exclusivement sur le positif, mais également sur le négatif. L’artiste parle du changement, l’alchimiste apporte le changement.

L’alchimiste ne cherche pas à être admiré par les autres ni nécessairement à être aimé. Il sait que quand les autres le jugent, cela n’est qu’un reflet de leurs propres expériences. L’alchimiste transforme sa vie et se transforme lui-même pour arriver à la source de ses rêves et découvrir la meilleure version de lui-même.

Pour résumer :

Conscience – Archétype 3 : L’alchimiste

  • Il transforme son monde intérieur pour transformer son monde extérieur

Si vous voulez créer consciemment votre vie, vous devez devenir un alchimiste.

  • Il reconnaît et accepte le bien et le mal

Il sait qu’il y aura des obstacles et s’y prépare.

  • Il transforme l’énergie négative en énergie positive

Il sait comment tirer le meilleur de chaque situation.

 Conscience – Archétype 4 : Le magicien

«Ce qui se trouve devant nous et ce qui se trouve derrière nous importent peu comparé à ce qui se trouve en nous.» Ralph Waldo Emerson

Alors que l’alchimiste sait transformer le négatif en positif, le magicien en fait la synthèse, il fusionne le positif et le négatif. L’alchimiste veut atteindre des objectifs. Cela lui met beaucoup de pression et peut réduire le champ de ses possibilités, et donc sa liberté. Le magicien n’a pas d’objectifs. Il a un thème, des lignes directrices, mais tout peut se passer, c’est pour cela que le magicien est si puissant, parce qu’il est libre. Le magicien est libre de la honte et du sens de culpabilité, il est authentique, il ne se juge pas. L’alchimiste sait percer le voile de l’illusion, le magicien sait créer sa propre illusion pour vivre dans sa réalité.

Alors que l’alchimiste travaille surtout en solitaire, le magicien travaille avec d’autres. Le magicien se fait entièrement confiance et vit en prenant tous les risques, en étant totalement vulnérable et c’est pour cette raison qu’il manifeste la vie qu’il veut vivre. Le magicien ne cherche pas à acquérir toute les connaissance possibles et imaginables, il est conscient que nous vivons dans un monde de connaissances illimitées. Le magicien est un enfant.

Pour résumer :

Conscience – Archétype 4 : Le magicien

  • Il comprend que la vie peut devenir ce qu’il veut

Il est dans le moment présent, il est authentique et joyeux.

  • Il n’as pas d’objectif

Il a un style de vie à la place. Il a développé ses propres habitudes et il fait entièrement confiance au processus.

  • Il n’a pas honte, il n’a pas de sens de culpabilité

Il vit de façon naturelle, comme un enfant.

Pour en savoir plus :
Archétypes : Qui êtes-vous ? (C. Myss)

Je voudrais faire un sondage parmi les membres de la communauté web de missionamesoeur.frJe suis presque sûr qu’elle est en grande partie composée d’artistes, d’alchimistes et de beaucoup d’automates «en évolution». Je pourrais me tromper, mais je crois que les automates purs et durs suivent d’autres blogs et certainement pas celui-ci où…  C’est quoi ça? Je ne cherche pas à devenir philosophe moi!

Vous vous reconnaissez dans un de ces archétypes : automate, artiste, alchimiste, magicien? Écrivez-moi un commentaire ci-dessous pour me dire lequel.

les livres conseillés :

Archétypes : Qui êtes-vous ? (Français) Broché – 19 août 2014 de Caroline Myss

La thérapie archétypale : Guider sa vie avec les archétypes (Français) Broché – 9 mars 2015 de Bernard Chaumeil

Ame et archétypes de Marie-Louise von Franz




72 Commentaires sur “Conscience : découvrez qui vous êtes parmi ces 4 archétypes

  1. Nous ne nous reconnaissons pas vraiment à travers l’un ou l’autre des archétypes que vous proposez. Peut-être est-ce lié au fait que nous ne nous concevons que dans une relation entre personnes. Par exemple, nous utilisons le nous parce que nous vous comptons dans la réalisation effective du présent message. D’ailleurs, si celui-ci ne vous paraît pas totalement délirant, vous pourrez alors accepter l’idée que…

  2. cyril

    Perso tout me ressemble…

  3. Wowww ! !!😀
    Je suis très D’accord avec votre texte…et je me reconnais entre l’alchimiste et ce qui me reste à transformer pour être magicien ! 😀
    J’espère y arriver😉
    Au plaisir de recevoir vos prochains texte😇

    • Stefano

      Super, tenez-moi au courant. Possibilités illimitées.

      • Anonyme

        je crois que je suis jamais passer par ce que vous appeler l’automate … mais idée ce matérialise mais sa me vide de mon énergie je fait de micro sieste obligatoire sinon mais émotion prenne le dessus. je communique dans mes rêve, mon monde intérieure et toujours en phase de construction qui a pour objectif l’Harmonie. j’ai compris depuis tout petit que l’amour des autre et la clef de la stabilité car cette amour et toujours rendu d’un manière ou du autre il faut juste rester attentif et pas ce laisser submerger même si de temps en temps il faut absolument faire sortir tout sa genre ( vidée sa carafe émotionnelle ) je pense qu’on peux dire sa comme ça.

  4. chacha

    artiste presque alchimiste mais qui était déjà enfant quand il était automate 🙂

  5. Sonia

    Je me reconnais bien en Alchimiste, en transition Magicien.

  6. imperatori isabelle

    humm moi je suis juste entre l’artiste et l’alchimiste , à suivre !!! merci

  7. thomas tchaffan

    Je me sens un peu entre tous Ces archetypes, conscient de la façon dont tout fonctionne, en train de tâter et d’expérimenter mais pas encore assez confiant pour tout lâcher tout le temps.

  8. Girves

    je me suis retrouvée dans les 4…. j’ai été longtemps automate, je me découvre des talents artistiques, j’intègre de plus en plus “ma” réalité, bonne et mauvaise, et je suis souvent “connectée à ma source de la béatitude… Peu à peu, la Lumière et la Joie profonde s’installent… Avec son cortège de synchronicités et de révélations !!!! <3

  9. Zalia

    Bonsoir,
    Je suis très heureuse de découvrir cet article… qui répond à beaucoup des questions que je me pose depuis un an ! J’ai vécu plusieurs transitions, et passer d’automate à artiste, fût un véritable bonheur, une sensation de plénitude… Mais le passage d’artiste à alchimiste a été bien plus compliqué. Perdre ce que vous nommez “l’archétype de l’artiste” fut asser douloureux, surtout en ne sachant pas nommer ce que j’avais la sensation d’avoir perdu… Je pense actuellement être aux prémices d’une vie de magicien, voir à la fin d’une vie d’alchimiste. Je commence à accepter que ce que j’ai vécu comme une perte n’était en fait qu’une transition. Vous lire me conforte dans cette idée, le rassure et me permet de voir de manière plus claire quelque chose qui m’était jusqu’ici apparu très flou.
    Merci pour ce partage et pour votre écoute ! 🙂

  10. J’ai bien reconnu les étapes franchies. Alchimiste sur le chemin du magicien aujourd’hui. J’ai pleinement vécu l’automate lorsque j’étais jeune. Les évènements de la vie m’ont amenés justement à devenir artiste peintre par la suite. C’est là en effet que toutes ces questions ont surgies et ont changées ma vie ! Le travail d’introspection et de méditation de pure conscience m’ont conduit à l’archétype de l’alchimiste afin, un jour, de pouvoir transcender la maladie et la remercier de sa lumière et de la transformation qu’elle entraine.
    Merci pour votre article et je souhaite à chacun le plus beau des cheminements.

  11. Salomé

    Je pense être dans la catégorie “artiste” trop de stress, pourtant je sens que j’arrive de plus en plus à gérer ma colère et mon anxiété et le remplacer par un sentiment heureux

  12. Fontaine clotilde

    bonsoir, il me semble qu’il y ai de la magie dans l’air chez moi, je viens de pénétrer dans un état de conscience et de conviction du “tout est possible” Namasté

  13. Je peut dire que mon chemin est solitaire en etant entouré j ai aimez vous lire Merci

  14. Lallemand Laurence

    Bonsoir, je pense que j’ai essayée d’être un automate, parce que c’était la seule voie proposée étant enfant. Mais , malgré tous mes efforts, cela n’a jamais duré très longtemps: il y avait en moi une sorte de révolte permanente que je commence à peine à comprendre maintenant. Après avoir écrit un journal intime et des poésies jusqu’à l’âge de 20 ans; après un mariage et trois enfants, voilà que l’écriture m’a rattrapée et j’ai compris que c’était là ma nature. Après m’être remise à la poésie, depuis peu je me suis mises à l’écriture. A le lecture de votre article , je me reconnais dans plusieurs stades entre l’artiste et l’anarchiste. Mais je crois que je suis anarchiste avant tout, et je pense que j’aborde à peine et depuis peu le stade de l’alchimiste. Je commence à expérimenter et à croire à la magie de la vie….
    Bonne soirée

  15. Delphine

    Bonsoir. Je suis devenue artiste au sortir de l’adolescence. Et j’ai vécu une vie plutôt heureuse dans les 30 années qui ont suivies. Il y a un peu moins de 2 ans, consciente que ce bonheur ne m’as jamais permit de me sentir à ma place, en corrélation avec moi même, j’ai un peu planté ma vie et me suis séparée. C’était ma seconde transformation. Et cette période houleuse à été l’occasion d’une longue introspection et d’une grande recherche vers mon évolution intérieure. C’est drôle que je lise cet article cette nuit. J’ai pris la semaine dernière une très importante décision, ou plutôt non je n’ai pas pris de décision, j’ai laissé la vie m’amener quelque part, vers un projet qui semble une pure folie et va avoir d’énormes conséquences.En discutant cet après midi avec mon amie, elle m’a dit, ne plus me reconnaitre, que je devenais inconséquente et inconsciente. J’ai eu un mal fou a lui expliquer que je faisait cela en toute conscience mais que j’ai eu un tel sentiment de guidance vers cela et que ma foi est telle que je continue de laisser faire et j’irais jusqu’au bout.L’idée que je devienne magicienne me plait bien. Merci

    • Stefano

      Super partage. Suivez votre coeur, …Suivez votre coeur et votre intuition, l’un et l’autre savent ce que vous voulez devenir…

  16. Schwager

    Je me suis beaucoup vu dans l’automate mais je me réveille et est trouvé des caractéristiques dans les autres… Donc en chemin…
    Merci pour cet article et je regarderai ce film, il peut certainement encore me faire comprendre des fonctionnements que je manifeste et qui me nuisent…
    Merci beaucoup

  17. bonjour,je suis passer par toute les étapes la j’en suis a la dernière ou je me retrouve bien,je suis hyper bien dans ma vie,il y a quelques moi ,j’etait perdue et la au contraire ,je suis heureuse de vivre,mes pensées sont positives,bonne journée

  18. Marie-Ange

    Depuis très peu de temps (2013) suite à un gros choc émotionnel, je suis passée de l’automate à l’alchimiste et je commence à percevoir la magie qui entre dans ma vie. Je m’informe tous les jours pour améliorer mes connaissances. J’ai débuté avec les Quatres accords Toltèques. Mais le lâcher prise et prendre de la distance est encore une étape difficile à franchir. Je suis artiste peintre… Merci pour votre article si intéressant.

    • Stefano

      Merci pour ce partage, oui souvent c’est un choc ou la douleur qui nous fait bouger, surtout s’il y a de la honte et de la culpabilité à être heureux et à profiter de la vie. Je connais bien. Bonne continuation de voyage.

  19. valerino brigitte

    je pense me reconnaitre un peu alchimiste, un peu magicienne. Merci de votre partage. Brigitte VALERINO

  20. marie

    Bonjour, 100 % alchimiste… et 10 % magicienne ….

  21. Al-Saadi

    Je dirais que je suis entré l’artiste qui veut devenir l’Alchimiste et j’espère ensuite parvenir au Magicien … 🎨🎩🎆

  22. je suis passée par toutes les étapes. Je suis redevenue enfant (ou magicienne, comme vous voulez : après tout ce ne sont que des mots). En fonction du processus alchimique (ou quantique) la vie se déroule comme une vague, plus ou moins houleuse et caressante, en nous roulant à travers toutes ces étapes (sauf la une = suiveur, subisseur, victime). Et là, les mots deviennent inutiles, parce que trop formatés (ou réducteurs, ou tout simplement vains) : je me contente de respirer la vie et de la rire par toutes mes cellules.

  23. Même si je sais profondément et ce depuis toujours que tout est possible, après avoir traversée 100 déserts et 1000 tempêtes il m’a semblé avoir vécu ce processus plusieurs fois
    Comme pour a chaque fois visiter ce qu’il y a de plus automate en nous et le ramener à la surface pour transformation. Donc tout le parle mais je n’ai pas de sentiment d aboutissement qui perdure. A suivre ….

  24. Jme Sentais Approcher Un Prochain Stade Jarrive Magicien Éventuelement Et Jconnais Des Gens Ki Fite Dans Un Des 4 Et Je Saurrais Les Placé 🙂

    Merci Beaucoup !
    Tres Enréchissant 🙂
    Paix Et Amour A Tous ! ^^
    ET En Route Vers Un Monde Meilleur 😉

    PS: Je Sais Kjai Un Orthographe De Marde Pour Ceux Kssa Dérange XD

  25. Mussard

    Bonjour,

    Je me retrouve bien dans l’Alchimiste qui tend vers le Magicien.

  26. Je me reconnais à travers l’artiste, étant une dessinatrice, poète et écrivaine, et que j’utilise mon art pour diffuser ma perception spirituelle. Je vis mes émotions à fond, autant la joie que la tristesse, j’ai besoin de les exprimer. Je me reconnais en l’Alchimiste, déjà car j’ai une passion pour l’alchimie spirituelle (pas matérielle), et les processus symboliques de transformation alchimique sur le plan de l’âme (transformer notre propre plomb intérieur en or), j’aime justement voir le côté yin et yang, positif et négatif dans les choses, et utiliser ça pour grandir intérieurement. J’ai vécu des choses assez négatives ces dernières années, mais je m’en suis toujours relevé, et renforcé au final. J’essaie également de créer grâce à cela une version plus élevée de moi-même, et on peut dire que les rêves, atteindre mes rêves mais aussi les rêves que je fais la nuit sont très importants dans mon parcours, et que mon but est de réaliser ce vers quoi je suis guidée. Et je me reconnais dans le magicien également, déjà car j’adore voir le côté magique de la vie, ensuite car effectivement, même si pour le moment je suis solitaire, j’ai envie d’externaliser tout ceci et de contribuer au monde, de collaborer…Je suis très indépendante sur le plan mental, j’aime diriger ma vie et ma perception comme je l’entends, je sais ce que je veux. Je me fais confiance, et je me laisse porter 🙂
    Quant à l’automate, je peux dire que je n’ai jamais vraiment correspondu à cette définition, même lorsque plus jeune, j’essayais de coller à la masse, de trouver un emploi qui n’avait rien à voir avec mes envies profondes (je n’ai jamais réussi à garder un emploi, et j’y restais souvent très peu de temps), il y avait toujours une partie de moi qui allait contre, et qui se rebellait. Et la suite de mon parcours m’a peu à peu conduit à dissoudre cette image modélisée par la société, je n’ai jamais pu m’y conforter, d’ailleurs je n’ai pas du tout les mêmes intérêts ou activités que les autres gens. Mais j’adore <3

  27. Il est vrai que l’on peut se reconnaître dans les quatre en même temps … lorsque l’on à déjà fait un long voyage, mais pour ma part, je suis plus comme un enfant à profiter de l’instant présent, ce qui déstabilise et énerve parfois et même si on me le reproche bien souvent, j’en suis fière et je le clame haut et fort, car qu’il soit pris à l’endroit, ou à l’envers, le chemin est le même pour tous et comme on dit : tous les chemins mènent à Rome … (nous venons tous de la Source et nous y retournons … Magicien, donc, je pense).
    Grosses biz à tous …

  28. Clement

    Blâmez pas les automates, c’est pas leur faute. S’ils sont de bons automates ils vont donner naissance à des artistes 😉

  29. C’est marrant, je suis alchimiste sur la voie de la magicienne, jusque là rien de nouveau mais c’est agréable à lire :)…. !!! :*

  30. personnellement je me situerai dans les 3 premiers archétypes: automate cela arrive encore quelquefois, mais maintenant je le sais et choisis certainement de le faire volontairement … A ce moment je deviens artiste automate qui se laisse guider en expérimentant doucettement la loi d’attraction et d’autres merveilles du même genre, m’apercevant avec joie que tout fonctionne, et que chaque cause est en moi pour que je puisse en cultiver les effets tant désirés, , alors je deviens Alchimiste afin de transformer mon plomb en or, et ainsi sublimer ma vie ,, Ce qui est magique c’est le contact des autres qui changent à mon égard, commençant à intégrer même inconsciemment certaines idées ou pensées que j’ai émises auparavant, et qui germent avec patience dans leur esprit …. et là je redeviens automate quelque fois, dure de se débarrasser constamment des vieilles habitudes de l’ancien formatage sécuritaire infligé à l’égo , ,,et là je redeviens artiste , car le travail amorcé reprend le dessus, m’entrainant vers l’alchimiste….
    le tout comme une vague avec son flux et reflux, l’énergie de vie….

  31. Philippe

    Merci pour ce partage.
    Je pense être resté automate à 60 ans…
    Je me demande si cela peut encore changer…

  32. Yvan

    Je me reconnais bien en Alchimiste, en transition Magicien.

  33. MEZE

    Bel article qui m eclaire…moi ancienne automate…en pleine phase “artistique”…qui s approche de l alchimiste…pour autant la matrice reste bien presente…J avoue qu’ il est difficile de s en défaire. J ai quand même la chance d avoir eu la volonté inconsciente de changer les choses…de vivre MA VIE.
    Merci

  34. Nathalie

    Il y aurait-il une boucle, un cercle, une onde qui relierait les quatre? Le magicien ne serait-il pas un automate ultra conscient, innocent et puissant? Nous serions tous composés d’un peu de chaque, comme tant de types de poussière d’étoile. différents..

  35. céline

    Bon Soir et merci pour ton travail, ton article m’a beaucoup “parlé”.
    Je me reconnais aujourd’hui dans mon rôle de magicienne, et il est bien évident que par ailleurs j’ai revêtu les autres costumes et je les porte encore à diverses occasions. Je crois que comme la vie n’est pas compartimentée, je veux dire par là, que je ne suis pas différente dans ma profession, dans mon rôle de maman… il nous est probablement proposé – et cela n’engage que moi!!!- de vivre et d’expérimenter les 4 degrés d’expertise dont tu fais mention dans ton article. Le mouvement, c’est la vie et ca marche aussi dans l’autre sens, la vie, c’est le mouvement. Pour ma part, je me réjouis de pouvoir encore expérimenter tous ces domaines avec l’espièglerie d’une enfant!…

  36. Sand

    Article passionnant ! Merci 😀 100% artiste !

  37. C’est très poétique et mystique, et ca me rappelle fortement les 4 étapes de l’évolution de l’individu :
    – dépendance
    – contre-dépendance
    – indépendance
    – interdépendance

    Personnellement, j’oscille constamment entre ces 4 étapes, selon le domaine de vie (professionnel, amoureux, santé, spiritualité…)

  38. Bonjour,
    Moi j’ai la sensation d’être entre l’artiste et l alchimiste. En fait depuis maintenant 1 an je me suis rendue compte que la vie n’avait pas de sens réel, j’ettouffais dans un carcan…j’ai donc décider de commencer à changer surtout que j’ai compris que mon chemin était de soigner par le magnétisme que j’ai en moi depuis longtemps mais non exploité par manque de confiance et grâce à celà j’avance sur le chemin en ayant plus confiance et j’ai l’impression que ma nouvelle lumière permet aux autres aussi de vivre mieux alors je continue et j’arriverai à devenir magicienne…
    Très bel article et merci

  39. beauté

    je me reconnais en automate , en transition vers Alchimiste

  40. Felix Pierre Gardy

    Je me reconnais dans le magicien qui se sent au dimensions de l’univers(l’infini), qui ne SE sent depassé par la vie, mais la maitrise. Qui croit que tout est possible, et pour la notion de Limites n’est qu’une allégorie des obstacles, Les surmonter c’est repousser les limites, jusqu’au prochaine obstacle. Qui ne se lasse point car Dans sa tête Les Limites n’existent pas, ce ne sont que des défis à relever.

  41. Danielle Théocliste

    Tout au long de ma vie, je suis passée par ces phases et j’ai atteint enfin la 4è…. à 65 ans. J’aide maintenant les autres à se “réaliser” et à trouver leur voie. Merci pr ce bel article intéressant; je le transmets à mes contacts.

  42. danielle gay

    Bonjour à tous les indigos! J’ai vecu une enfance et une adolescence difficile, misere parents alcooliques, père violent avec son épouse et ses enfants(4).Ensuite foyer dass et betises accumulé car vilain petit canard abandonné par toute sa famille même les plus proches et mauvaises fréquentations.Je me suis toujours sentie différente , et oubliée, seule sauf avec ma mère qui malgré ses difficultés était une mère aimante et très communicative, mais elle est partie rejoindre les étoilés quand j’avais15 ans J’ai rencontré sur ma route toutes les violences possibles(physiques-morales-manipulation et sexuelles )mais, je n en ai jamais parlé à personne.J’ai appris à gérer tout cela en gardant le moral et surmonter tous les obstacles.Ma resilience a été de travailler en cancérologie en soins palliatifs, m’occuper de la soufrance des autres était une vocation, mais , j’ai du cesser à cause d’une maladie chronique et depuis 13 ans, mes sens sont devenus de plus en plus sensibles, je ressens la souffrance des autres (,mais je gere la mienne mieux seule,) leurs émotions et les gens me racontent leurs vies sans aucune demande de ma part.Depuis quelques années et encore plus depuis mes problèmes de santé, je fais des rêves prémonitoires, des visions, je devine encore plus les émotions des autres et cela est parfois difficile à porter.Je suis parfois obligée de m ecarter de certaines personnes trop négatives
    . Dans ma famille, nous sommes certains coupeurs de feu, et autres guérisons(hémorragie entorse) et j’ai découvert que je possédais ce don, mais je n en abuse pas, etant en mauvaise état général et ne sachant pas encore me protéger. Je pense avoir atteint un niveau artiste ou magicien dans l’indigo? Qu’en pensez vous .Votre article est surprenant et a éclairé un peu plus ma route.Merci a vous deux . Dan

  43. Marjorie

    ahaaah j’ai écrit un roman-fleuve! un commentaire trop long pour pouvoir le publier…. ptdr de ptdr …(Je m’y suis mise à 22h et il est 2h du mat, je me suis laissée happer.)
    Bon ça disait que …
    on m’a volé mon roman en 2007
    que j’ai essayé de le réécrire
    peine perdue à chaque fois il se passe un truc comme si je n’avais pas le droit de faire ça dans cette vie.

    première question… que faire? arreter de m’acharner ou continuer, recommencer?
    je ne sais trop quoi en penser, ce pourquoi j’avais écrit une longue (très longue, trop longue) description des évènements et de mes états.
    je m’y remettrais bien, moi, à l’écriture, mais je ne sais si je peux, j’attends confirmation…

    merci en tout cas aux indigos éveillés de secouer les indigos en dormance comme moi ,ne trouvant moyen d’inscrire leurs projets dans la matière. (trop éthérique, j’ai déjà du forcer pour trouver mon ancrage qui maintenant mieux installé devrait aider…?)

    pour le reste…
    suis pas contre un coup de main, de fait, je vais vous poster en privé mon long post, qu’hélas j’aurais bien partagé avec le public qui arrive sur cette page..

    merci de ce que vous faites!
    namaskkaram

  44. Marjorie

    Et ben… surprise au fil de la lecture, … agréablement … de savoir que je ne suis plus automate, artiste d’origine (musicienne devenue prof de dessin…) marginale..; sans doute mon prénom… marge… marjo… barge… barjo… des leitmotivs dont j’ai été bercée ma jeunesse, après lecture de Paulo Coelho, définitivement l’Alchimie a été ma voie, mais il m’a été très long d’accepter de convertir mon négatif en positif. Puis un jour, après le visionnage de la vidéo “le Secret” en 2012, ce que j’en ai compris, ce que j’en ai fait: par la pensée, ma vie s’est absolument transformée. Je voulais, je pensais, je visualisais, j’obtenais. Un cycle sympa… Jusqu’à mon arrivée en Inde à l’ashram d’Amma. Et quelle découverte! ma tante me disait: demande-lui et elle te donnera, sauf que je savais pas trop ce que je voulais. Et puis un jour, face à l’océan, une belle méditation: “Mes enfants, vous êtes comme les bambins. Vous voulez , vous réclamez sans cesse. Des bonbons Amma, et Amma vous donne des bonbons pour vous consoler un instant mais vous prépare à accepter qu’il vous faudra des épinards car votre Mère sait ce qui est bon pour votre croissance. Ainsi l’adulte est comparable à ces gamins qui se sentent comblés une fois la bouche pleine, et qui, pleins de désirs fiévreux, reviennent à elle: Amma, je veux un fils, Amma, un mari, s’il te plait! Amma, donne-moi un bon travail où je sois dans le confort… Mais mes enfants: Amma peut répondre à vos caprices mesi vous devriez accepter ce que la Vie vous donne, car votre Mère au ciel vous donne ce qui est le meilleur pour vous et pour votre croissance spirituelle! ” Ainsi… après ce discours… je suis rentrée chez moi. Perplexe. Et finalement pleine de confiance. Dieu a prévu ce qui est le meilleur pour mon âme. Tout ce qui m’arrive dans cette vie est pour le mieux. Je ne comprends pas tout et je suis parfois triste de choses graves comme le deuil , m’ais j’ai accepté le fait que je puisse ne pas comprendre ses desseins, mais m’en remettre absolument à lui et faire une confiance aveugle et éclairée de cette Connaissance! Me voilà donc depuis quelques mois dans le plus grand des lâchers-prise! Un accident de voiture? J’ai mal partout? Ô peu importe qu’il en soit ainsi!! Amen… L’accident m’amène une rétribution des assurances qui était absolument nécessaire au moment de démêlés bancaires dont je ne trouvais l’issue avec mon petit mental? Soit! Amen, Allelujah! Cosmique et divine solution. Un peu hard, mais bon, si les anges pensent que je peux supporter un carton en bagnole pour reboucher mes comptes. Dividende céleste!! Et que se passe-t-il? On devient comme la carte “le Joker”, “le Fou”, “Le Mât”, moi qui tire les tarots et qui ne comprenais jamsi l’audace de ce personnage qui quitte tout et puis soudain… “The Magician” celui qui a toutes les cartes en main pour un Nouveau Depart. Me voilà Libre, Libre, Libre, !!!!ù Peu importe , oui , vraiment, ce que sera ma vie, car je la vis. Le fait d’être en vie seul compte et c’est là le Grand Voyage…

  45. Kat - kat

    Je trouve le terme “automate” peu marquant.
    Je dirais que le terme qui me vient serait plutôt zombie.

    Je rêve beaucoup de zombie (ce ne sont pas des cauchemars, je ne fais plus de cauchemar depuis que j’ai “chopé” mon ombre mais l’archétype de zombie reviens souvent me faire coucou)… C’est bien pour ça qu’il y a pleins de films dessus ! C’est clairement une critique de la société où nous sommes tous des zombies.

    Je ne me reconnais pas du tout dans aucune case, et pourquoi faire des cases et des progressions linéaires. Tout m’a été donné de naissance, je suis une chanceuse, déjà toute petite je commandais à l’univers des sous et je trouvais des billets volant vers moi !!
    Je suis plus du type rêveuse…

    D’après mon expérience personnelle et spirituelle (j’ai été faire un tour chez les bouddhistes une fois et j’ai vu ou “senti” les pensées de tout le monde) nous sommes tous des fourmis et quand on commande à l’univers… mes frères fourmis m’apporte tout ce que je désire et j’apporte aussi aux autres même involontairement ou inconsciemment…

    Je reste un automate donc, je vis pleins de coïncidence qui m’agacent parce que je ne contrôle rien. Mon cerveau marche en boucle, désire toujours les mêmes choses, qui aboutissent aux mêmes.

    Je dis parfois des choses aux gens dont j’entends le second degré et paf ! je me prend un court-jus et eux aussi, littéralement de l’électricité. Peu importe ce que je peu leurs dires, ça passe au-dessus…

    Si vous voulez essayez vous aussi : posez une question à l’univers et attendez d’entendre une personne qui en parlant vas, sans savoir pourquoi, vous dire ce que vous voulez savoir !

    Alors oui, tous des zombies !

  46. C’est assez perturbant, car jeune j’ai longtemps été une automate, et aujourd’hui, du haut de mes 16 ans (ce qui est encore jeune) je ne pense pas encore être une artiste, pourtant je ne suis plus automate depuis longtemps, je ne comprends pas vraiment ce que j’ai été entre temps… ce que je suis en ce moment même …

  47. Sandrine POMADE

    C’est fou.. je me sens aujourd’hui magicienne… après avoir traversé tous les archétypes. ..et cela en seulement quelques années. . Je me sens tellement plus forte… et j’ai cette âme d’enfant qui me dit que tout est possible. .

  48. Kami

    Depuis 1 an et demi je vis la transformation de l’automate a l’artiste. Énormément de changement s’opèrent en moi , a l’extérieur et dans ma vision du monde. Ce texte résonne en moi tout comme les syncronicités qui s’accélèrent. Ma route est encore longue je n’ais que la vingtaine ! Je suis dans la période d’expérimentation. J’espère un jour pouvoir me réaliser pleinement dans mon métier et devenir alchimiste puis et magicienne ! 🙂 ce n’est pas toujours une voie facile à emprunter car il faut sans cesse se remette en question . On cherche du sens pour percer les secrets de notre présence sur terre , mais malgré tout je continue à avancer car J’ai l’indicible sensation d’être investie d’une mission , ou du moins d’une place a trouver dans l’univers !

  49. Merci Steffano.
    Je me suis retrouvée dans chacun des 4 archétypes. Je passe plutôt de l’un à l’autre selon les cycles et les sphères de ma vie. Toutefois, en ce moment je me sens magicienne. je me créée ma réalité, la réalité. Je suis en paix et en joie. je me sens vaste et je m’amuse à regarder le monde à travers des milliards d’yeux et d’oreilles. Comme quand j’étais enfant. Je m’enfantes.

  50. ESSONE NDONG MINKO Jean Philippe

    Pour commencer merci pour cet article.
    Je me reconnais dans l’archétype 1. je voudrais bien changer mais j’ai du mal. ça bloque dans la tête et je ne sais quoi ni comment faire pour y parvenir. je me suis lancé récemment à la recherche d’articles de ce genre en vue de trouver des solutions. j’ai vraiment besoin d’aide. merci encore.

  51. Lecture très intéressante. Je ressens être l’alchimiste, avec une orientation vers le magicien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *